Le football à 7

 

Les lois 4 (équipement des joueurs, 5 (l'arbitre), 6 (l'arbitre assistant), 9 (ballon en jeu et hors du jeu), 10 (but marqué), 15 (rentrée de touche) sont inchangées

 

Loi 1 : Le terrain de jeu

 

- Longueur = 50 à 75 mètres (variable selon l'âge) - Largeur = 45 à 55 mètres, (variable selon l'âge) - Buts de 6 m x 2,10 m

- Cercle central de 6 m de rayon

Les buts doivent être fixés au sol de manière sûre afin d'éviter tout risque de bascule.

 

Loi 2 : Le ballon

 

Emploi d'un ballon n°4 de 63,5 à 66 cm de circonférence, convenablement gonflé

 

Loi 3 : Nombre de joueur

 

Une équipe se composera de 7 joueurs dont un gardien de but. Une équipe pourra présenter 7 joueurs, plus 3 remplaçants maximums. Ceux-ci peuvent entrer dans le jeu à n'importe quel moment de la partie, à condition d'attendre un arrêt de jeu et de se présenter à l'arbitre. 

Les joueurs remplacés peuvent continuer à participer à la rencontre en qualité de remplaçants. 

 Une équipe présentant moins de 6 joueurs est déclarée forfait. 

 

Loi 7 : Durée de la partie

 

Elle peut varier en fonction de la compétition : tournoi ou matches uniques. 

Durée maximum de jeu: 50 minutes (en 2 ou plusieurs périodes, sans prolongation)

 

Loi 8 : coup d’envoi

 

Les joueurs de l'équipe opposée à celle qui donne le coup d'envoi ne pourront approcher à moins de 6 m du ballon avant que le coup ait été donné. 

 

Loi 11 : Le hors-jeu

 

La règle du hors-jeu n'est appliquée que dans les zones comprises entre les lignes de but et les lignes de 13 m adverses. 

 

 

 

 

Loi 12 : Fautes et comportements antisportif

 

Tous les coups francs prévus comme sanctions ou reprises du jeu sont directs. 

Un arbitre, appréciant la gravité de la faute, pourra accorder à l'équipe adverse, soit un coup franc direct, soit un coup de pied de pénalité qui sera donné, face au but, à une distance de 13 mètres, lorsqu'un joueur, en dehors de sa propre surface de réparation mais dans son propre camp : 

- commet intentionnellement une des 10 fautes entraînant un coup franc direct, - enfreint avec persistance les Lois du Jeu, 

- désapprouve en paroles ou en actes les décisions de l'arbitre, se rend coupable d'un comportement antisportif, 

- tient des propos ou fait des gestes blessants, injurieux et/ou grossiers 

- agit volontairement contre l'esprit du jeu, par exemple en jouant le ballon avec la main pour arrêter une attaque adverse ou en passant un croc-en-jambe à un adversaire alors qu'il se trouve débordé. 

Toutes les fautes commises intentionnellement dans la zone des 13 mètres par l'équipe défendante et passibles du coup franc direct, entraînent, bien entendu, un coup de pied de réparation. 

Le gardien de but peut se saisir du ballon avec les mains sur une passe du pied de son partenaire (uniquement en Poussins)

 

Loi 13 : Coup Franc

 

Tous les coups francs sont directs. Les joueurs adverses se placent à 6 mètres. 

 

Loi 14 : Coup de pied de réparation et Coup de pied de pénalité

 

Le coup de pied de réparation est tiré à 9 mètres. 

Un coup de pied de pénalité pourra être ordonné par l'arbitre. Il sera donné dans les mêmes conditions que le coup de pied de réparation mais à une distance de 13 mètres, face au but, sans mur. 

 

 Loi 16 : Coup de pied de but

 

Le ballon est placé devant le but, à une distance de 9 mètres de la ligne de but, à droite ou à gauche du point de réparation.

 

Loi 17 : Coup de pied de coin

 

Les joueurs de l’équipe opposée ne pourront s’approcher à moins de 6 mètres au moment de la frappe